Et si on essayait de réduire nos déchets ?

Il suffisait de se balader dans les rues de Toulouse alors que les éboueurs étaient en grève depuis plusieurs semaines, et de constater qu’il y a beaucoup trop de déchets. Oui, trop de déchets visibles car pas ramassés. C’est en les voyant s’accumuler que cela nous fait prendre conscience de notre façon de consommer.

Certains vont râler contre les éboueurs, d’autres contre la Maire, ou même contre ces 2 parties qui n’arrivaient pas à trouver un terrain d’entente. Dans tous les cas râler ne fera pas avancer les choses… ( en tant que râleuse moi même je sais de quoi je parle !!) On peut se dire aussi que les industriels utilisent beaucoup trop d’emballages parfois et qu’ils sont souvent inutiles. A notre échelle individuelle difficile d’agir, et pourtant on peut remercier les associations, les collectifs et organismes qui se mobilisent pour faire changer les choses auprès des grands industriels. Merci ! 

On peut aussi se dire que nous consommons beaucoup trop et que nous devons réduire nos déchets, consommer différemment pour réduire nos fameuses poubelles. Vous l’avez peut être deviné mais j’ai envie de faire partie de ces personnes là. En petit Colibri, on peut essayer de faire sa part. Là c’est concret et on peut agir individuellement pour faire avancer les choses collectivement. Le constat des poubelles visibles pendant les grèves en est l’illustration.

C’est un sujet qui m’interpelle depuis un moment, ce n’est pas par hasard si mon entreprise est inscrite dans une démarche upcycling et qui tend à être le plus zéro déchet possible, en réduisant, en réemployant. C’est une prise de conscience personnelle dans mon éducation anti gaspi. Avant de lancer mon activité je me suis tournée vers cette démarche, en faisant un MOOC ZÉRO déchet, gratuit, disponible sur le web et dispensé par l’université des Colibris. J’ai aussi rejoint le groupe de bénévoles d’ En boite le plat , le réseau de consigne en verre pour restauration toulousaine. J’ai aussi suivi la première formation d’Edeni, sur l’écologie, la santé et d’éthique animée par Cécile Gau sur Toulouse. Au moment où il m’a fallu réfléchir sur l’emballage de mes bijoux, c’est naturellement que j’ai cherché comment les emballer avec ce que j’avais de disponible et de réutilisable. C’est comme cela que j’ai décidé de fabriquer moi même mes pochettes à bijoux réutilisables, sans aucune obligation marketing, mais par simple conviction.

Voici une liste* des boutiques vrac et Zéro déchet dans lesquelles je présente mes bijoux, mais surtout là où vous pouvez faire vos courses en vrac, avec plaisir en obtenant des produits locaux et de qualité. En bonus l’accueil est toujours charmant, c’est un point commun non indéniable !

Toutes ces inspirations aident à prendre conscience, à agir concrètement et personnellement. Je profite de ce blog pour vous partager mes bons plans pour consommer plus responsable sur Toulouse et ailleurs.

*liste non exhausitive

TOULOUSE

Quartier Côte Pavé Épicerie Vrac KILO VERT, où Julie, Marion ou Clément vous reçoivent avec leur sourire communicatif, et leur bonne humeur.

Quartier Chalet Épicerie vrac LES TARÉES DU VRAC, où vous aurez le plaisir de rencontrer le charmant duo de  Tarées engagées Marlène et Mélanie.

LAVAUR

DU LOCAL EN BOCAL, Emmanuelle et Anne Sophie ont créé un vrai lieu de vie dans leur joyeuse épicerie vrac.

CASTRES

CAMINOT, c’est Marion qui vient d’ouvrir fin 2021 sa belle épicerie vrac dans le cœur de Castres.

PARIS

Rue Juliette dans le 13ème arrondissement, où Juliette et Hortense font bouger les choses dans la Capitale avec une belle énergie !

La Ruche qui dit Oui ! partout en France

Un regroupement de producteurs qui s’organisent pour vous livrer sur un lieu commun une fois par semaine. Vous commander en ligne, ce dont vous avez besoin, quand vous voulez, sans obligation et vous aidez les producteurs locaux. Quand il y a des emballages, ils sont récupérés et réutilisés par les producteurs. J’ai créé pendant le confinement une mini ruche qui dit Oui, une antenne de celle de Pin-Balma dans mon quartier les Argoulets où tous les mardis vous pouvez récupérer votre panier.

Ces quelques lignes, pour y réfléchir, car ce n’est pas parce qu’on ne peut pas tout faire qu’il ne faut rien faire ! A chacun son rythme, sans se flageller, agir comme le petit Colibri. Agir pour ne pas regretter de ne pas avoir agi !


Photo : La box digitale

partager:

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Blog

Articles Similaires